Des clown à Limoilou et Vanier

samedi 14 décembre 29784 Partages

Des clown à Limoilou et Vanier

Vous avez surment entendu parler de plusieurs enquêtes en cours à propos de clowns qui sème la terreur dans vos quartier? Cette fois, nous parlons d'enlèvement d'enfants. Deux enquêtes sont en cours pour disparition. Une jeune fille de 15 ans et un jeune garçon de 14 ans. Les autorités ont aperçu quelques clowns dans le secteur de Limoilou, situé à proximité de l'école secondaire Jean de Brébeuf. Certains disent en avoir aperçu quelques uns dans l'arrondissement Vanier, à proximité de l'école secondaire Vanier. Faites attentions à vous et vos enfants. Ça pourrait être vous. Ces clown sont très dangereux et sont mentalement incontrôlable.

Populaire

  1. Les USA s'allient à Daesh pour battre la Russie en Syrie

    1

    Les USA s'allient à Daesh pour battre la Russie en Syrie Les Etats-Unis ont déclaré la guerre à la Russie sur le sol Syrien et s'allient à Daesh pour la combattre. Obama a autorisé la Turquie et l'Arabie Saoudite à fournir des armes à l'armée rebelle, infiltrée par Daesh. C'est ce qui ressort de la réunion de l'ONU dans laquelle le rôle de la CIA dans la coordination des opérations a été reconnue. Les Russes ont l'autorisation de la Syrie pour envoyer l'armée sur son sol, or les américains n'ont l'autorisation d'aucun des deux pays pour se mêler du conflit. Ce qui pose un problème de droit international. Pour combattre l'armée régulière de Bachar, les américains n'ont d'autres choix que de s'allier avec les rebelles, qui sont gangrénés par les soldats de l'Etat Islamique. Ce qui revient à dire que l'armée américaine s'allie et arme Daesh. La zone de combat se situe à un endroit stratégique de la planète, puisqu'il s'agit d'un point de d'acheminement du pétrole et du gaz. Les saoudiens ont donc tout intérêt à se mêler au conflit avec les Turcs, afin de prendre le contrôle de cette zone. Le plan de l'Arabie Saoudite étant d'acheminer l'or noir par son sol, afin d'accéder à la mer par la Turquie, et non plus par la Syrie. Si leur plan arrive à son terme, l'Europe y trouvera également son compte, puisque la Turquie en passe d'entrer dans l'Union, constituerai un pont entre elle et le moyen orient dans l'acheminement du pétrole. Des milliards de dollars à la clé pour l'Union Européenne. Ce qui pose la question suivante: Avec de tels enjeux, quels pays européens comptent entrer dans le conflit pour soutenir les l'alliance? La france a déjà envoyé des chasseurs et des portes avions mais pas de troupes au sol, et ce, dès le début du conflit. A ce moment, la France se battait aux cotés des rebelles, jusqu'à ce qu'elle se rende compte (avec l'aide de l'opinion) qu'elle soutenait du même coup, l'Etat Islamique. Revirement de situation, la France a donc soudainement changé de côté, pour combattre sur deux fronts: contre l'armée régulière de Bachar d'un côté, et contre les rebelles gangrénés par Daesh de l'autre. A présent, pour battre les Russes et Bachar, les Américains sont prêts à tout, y compris à commettre la même erreur que la France: s'allier aux rebelles infiltrés par Daesh. Ce qui n'était au départ qu'un sauvetage de la démocratie syrienne, se dévoile comme un énième conflit pétrolier, sur fond de guerre froide inachevée.

  2. L'autonomie en énergie bientôt taxée sous forme de loyer à l'Etat

    2

    L'autonomie en énergie bientôt taxée sous forme de loyer à l'Etat Les particuliers ayant une installation leur permettant d'être autonomes en énergie électrique, seront taxés dès 2017. Jusqu'ici, aucune loi ne cadrait les particuliers jouissant de panneaux solaires, éoliennes et moulins, alors qu'ils utilisent le réseau national. C'est désormais chose faite, puisque le parlement a adopté une ordonnance en juillet qui met en place une nouvelle taxe. "L’ordonnance prévoit l’élaboration, par la Commission de régulation de l’énergie, de tarifs spécifiques d’utilisation des réseaux publics de transport et de distribution pour les consommateurs participants à des opérations d’autoconsommation individuelle ou collective. Ce régime spécifique est réservé aux installations de faible puissance (100 kilowatts). Ces installations sont raccordées aux réseaux électriques de basse tension." Cette taxe est donc, vous l'avez compris, une sorte de loyer que les adeptes de l'autoconsommation devront payer à l'Etat, pour l'utilisation de son réseau électrique de basse tension. L'autonomie en énergie se transforme en dépendance à l'Etat. La seule solution pour échapper à cette taxe, est d'éviter de passer par le réseau, et de stocker directement son énergie sur des batteries au Lithium.

  3. Suppression ou abaissement de l'APL pour 80 000 foyers

    3

    Suppression ou abaissement de l'APL pour 80 000 foyers Les aides personnalisées au logement vont être révisées à la baisse, ce qui conduira à l'abaissement voire à la suppression des APL pour 80 000 foyers. Le mode de calcul est indexé sur le montant des loyers répartis dans 3 zones: paris, sa couronne, les autres villes. Les loyers trop élevés qui ne rentrent plus dans les nouveaux critères de la caf, ne seront plus aidés. Ainsi, cette mesure va entraîner un exil des locataires concernés, vers des villes moins chères. La ghettoïsation est amorcée par ce nouveau calcul. Les personnes seules vivant dans des logements à loyer élevé, devront renoncer à l'aide de la caf, et partir en périphérie des grandes villes, là où il y a moins de travail. Ces allocataires déchus vont se paupériser inexorablement, et les grandes villes pourront se doter que de travailleurs aisés capables de payer le loyer plein pot. Une autre solution pour les allocataires déchus: se mettre en couple. Dès l'instant où le foyer fiscal s'étoffe, le loyer devient alors accessible par définition. Dès lors, les grandes villes chères, seront de plus en plus peuplées de couples et familles, les personnes seules devant migrer vers des villes aux loyers moins élevés. Peut-on conclure qu'il s'agit là, d'une discrimination des célibataires? plutôt oui, puisque cette mesure ne concerne que les personnes vivant seules touchant l'APL. Il ne faut pas oublier les personnes veuves, qui, si elles sont concernées par cette mesure, devront quitter leur logement manu militari.

  4. La délation rémunérée pour lutter contre le terrorisme

    4

    La délation rémunérée pour lutter contre le terrorisme Le gouvernement veut remettre en place la délation, mais rémunérée, pour lutter contre le terrorisme et autres comportements suspects. Chacun pourra, via un numéro dédié, dénoncer son voisin pour radicalisation religieuse, traffic de drogues, blanchiment d'argent et même les caisses noires des commerçants. Si la délation conduit à l'arrestation de la personne dénoncée, le délateur sera rémunéré à hauteur de 10 pour-cent de la valeur des saisies. Un système déjà mis en place pour les indic officiels, mais il y a une volonté de l'étendre au plus grand nombre, pour une meilleure efficacité. Les anglais ont déjà la délation sur la base du bénévolat, ce qui fonctionne avec succès. Ainsi, les délinquants se font dénoncer par les retraités qui passent leurs journées à leur fenêtre. Les retraités et chômeurs se sentent valorisés et utiles à la société grâce à cela.

  5. Terror Go: Une app pour chasser les terroristes à la manière de Pokemon Go

    5

    Terror Go: Une app pour chasser les terroristes à la manière de Pokemon Go Une nouvelle app vient de voir le jour, surfant sur la vague de Pokemon Go et de la technologie de la réalité augmentée: Terror Go. A la manière de la chasse aux Pokemons, cette app permet de chasser les terroristes autour de soi. Il suffit de se balader dans la rue et de pointer sa camera sur des lieux et personnes au hasard, pour capturer des terroristes. L'app contient un logiciel de reconnaissance faciale, qui reconnaît les terroristes recherchés, une fois "capturés" par l'app, sa position géographique est envoyée directement à un service qui se chargera de traiter l'info. Cette app pourrait sembler être un instrument d'espionnage à grande échelle, mais qui serait d'une extrême utilité si elle était utilisée par un grand nombre de personnes.