Suppression ou abaissement de l'APL pour 80 000 foyers

mercredi 12 août 53118 Partages

Suppression ou abaissement de l'APL pour 80 000 foyers

Les aides personnalisées au logement vont être révisées à la baisse, ce qui conduira à l'abaissement voire à la suppression des APL pour 80 000 foyers. Le mode de calcul est indexé sur le montant des loyers répartis dans 3 zones: paris, sa couronne, les autres villes.

Les loyers trop élevés qui ne rentrent plus dans les nouveaux critères de la caf, ne seront plus aidés. Ainsi, cette mesure va entraîner un exil des locataires concernés, vers des villes moins chères. La ghettoïsation est amorcée par ce nouveau calcul.

Les personnes seules vivant dans des logements à loyer élevé, devront renoncer à l'aide de la caf, et partir en périphérie des grandes villes, là où il y a moins de travail. Ces allocataires déchus vont se paupériser inexorablement, et les grandes villes pourront se doter que de travailleurs aisés capables de payer le loyer plein pot.

Une autre solution pour les allocataires déchus: se mettre en couple. Dès l'instant où le foyer fiscal s'étoffe, le loyer devient alors accessible par définition. Dès lors, les grandes villes chères, seront de plus en plus peuplées de couples et familles, les personnes seules devant migrer vers des villes aux loyers moins élevés.

Peut-on conclure qu'il s'agit là, d'une discrimination des célibataires? plutôt oui, puisque cette mesure ne concerne que les personnes vivant seules touchant l'APL. Il ne faut pas oublier les personnes veuves, qui, si elles sont concernées par cette mesure, devront quitter leur logement manu militari.


Recommandé