Net recul du mouvement conspirationniste. Le vaccin Pfizer rendrait les femmes nymphomanes

samedi 27 février 12050 Partages

Net recul du mouvement conspirationniste. Le vaccin Pfizer rendrait les femmes nymphomanes

21 Janvier 2020
Montréal, (Québec)

178 000 doses de vaccins Pfizer ont été injectées au Québec, et un effet secondaire surprenant a commencé à faire son apparition. Le vaccin contre la covid-19 rendrait en même temps les femmes hyper-cochonnes.

Pfizer est la compagnie pharmaceutique qui a conçu le populaire Viarga, est-ce un hasard que le nouveau vaccin donne ce type d'effet secondaire? Plusieurs spécialistes estiment que non. Ce ''heureux'' serait une stratégie marketing afin de faire prendre ce médicament même après la pandémie.

Plusieurs conspirationnistes, qui croient que ce vaccin était en fait des nanopuces activées par les technologies 5G, ils n'ont pas changé d'idée à ce sujet, par contre ils sont maintenant 100 pour une vaccination obligatoire. Le mouvement conspirationniste dit ne pas faire un pas de recul, il s'agirait plutôt d'un pas de coté

Recommandé